INDICATIONS EN PSYCHOMOTRICITÉ

Selon l’article R4332-1 du code de la santé publique , le champ d’action du psychomotricien concerne :

  • le retard du développement psychomoteur (perturbation des acquisitions motrices, prématurité…)

  • les troubles de la maturation et de la régulation tonique (tics, hypertonie, hypotonie…)

  • les troubles du schéma corporel  et de l’image du corps (manque de conscience du corps et/ou d’estime de soi)

  • les troubles de la latéralité

  • les troubles de l’organisation spatio-temporelle

  • la maladresse motrice et gestuelle (TAC, dyspraxie)

Certains troubles spécifiques peuvent inclure des troubles psychomoteurs :

  • les troubles des apprentissages (troubles de l’attention et des fonctions exécutives, trouble de l’écriture…)

  • les troubles du comportement (instabilité, inhibition, trouble des habiletés sociales…)

  • les troubles envahissants du développement (autisme…)